Dutroux video

Des images tirées des dizaines de cassettes vidéo saisies en décembre 1995 chez Marc Dutroux, alors que celui-ci était en prison pour des délits mineurs, auraient peut-être pu sauver ses victimes Julie et Mélissa, si les bandes avaient été visionnées plus tôt, rapporte vendredi la DH. Les extraits diffusés mercredi soir par une chaîne néerlandaise, qui causent ces nouveaux remous, avaient déjà été projetés à huis clos en avril 2004 lors du procès Dutroux.

Sur les enregistrements évoqués, on peut voir Dutroux violer une jeune fille apparemment mineure, droguée au préalable, détaille le reportage, images fixes à l’appui. A un autre moment, le monstre, fier de son travail, a même filmé la cache qu’il avait aménagée dans sa cave pour séquestrer ses victimes.

Si les cassettes avaient toutes été visionnées, Dutroux aurait été pris au piège, les images prouvant qu’il était impliqué dans de sombres histoires de pédophilie. Il aurait dès lors été maintenu en prison et une nouvelle perquisition aurait probablement permis de sauver les petites Julie et Mélissa.

Au contraire, Marc Dutroux a été libéré. Certaines cassettes lui ont même été restituées. (7sur7)

20/08/10 10h30
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/1147225/2010/08/20/Les-videos-saisies-chez-Dutroux-auraient-pu-sauver-Julie-et-Melissa.dhtml
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: